Grandissons dans la Foi

Monts et Sources

Postée le 31/05/2020

La phrase du jour

" Je voudrais tant que, comme chrétiens, nous soyons encore plus, et plus ensemble, témoins de miséricorde pour une humanité durement éprouvée. Demandons à l'Esprit le don de l'unité car nous ne répandrons la fraternité que si, entre nous, nous vivrons ensemble comme des frères. "

Communauté Monts & Sources

Notre communauté est active
sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

L'Ascension,
dans un vrai confinement avec les apôtres.

Chers frères et soeurs,
Chers amis,

Je vous prie de trouver dans l'article ci-dessous, mon message en ce jour de Pentecôte.

Bonnes fêtes de Pentecôte à tous

Oui bientôt la reprise...

Article Cliquez ici !

Belle fête,

Abbé Claude,

Responsable Unité Pastorale Fontaine-Anderlues
et Unité Pastorale de Courcelles


Méditation pour le 7ème Dimanche de Pâques

Les apôtres étaient assidus à la prière !

Ce dimanche, entre l’Ascension et la Pentecôte, nous célébrons le mystère pascal qui nous sauve, mais dans un « entre-deux » à vivre avec ferveur : le Ressuscité est glorifié auprès du Père et nous avons besoin de son Esprit pour continuer sa mission.

Entre l’Ascension et la Pentecôte, comme les apôtres, nous demeurons en prière, dans l’espérance. Nous nous unissons à la prière du Christ qui s’est livré pour nous et continue d’intercéder pour nous auprès du Père.

Pour ouvrir notre prière (Disons cela à haute voix, le Seigneur entend la voix de ses enfants)

Entends notre prière, Seigneur : nous croyons que le Sauveur des hommes est auprès de toi dans la gloire ; fais-nous croire aussi qu’il est encore avec nous jusqu’à la fin des temps comme il l’a promis. Lui qui règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Les lectures de la messe
Pour les lire les lectures cliquez-ici !

  • 1ère lecture : Actes 1, 12-14
  • Psaume 26 : J'en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants !!
  • 2ème lecture : 1 Pierre 4, 13-16
  • Evangile :Jn 17, 1b-11a

Neuvaine de prière préparatoire à la Pentecôte

La neuvaine préparatoire à la Pentecôte débutera le vendredi 22 mai et se terminera le samedi 30 !

(PDF) Télécharger la neuvaine

Bien à vous
Kévin


L'Ascension,
dans un vrai confinement avec les apôtres.

Chers frères et soeurs,
Chers amis,

Je vous prie de trouver dans l'article ci-dessous, mon message en ce jour de l'Ascension.

Bonnes fêtes de l'Ascension à tous

"Et moi je suis avec vous tous les jours
jusqu'à la fin du monde".
(Mt 28)

Article Cliquez ici !

Belle fête,

Abbé Claude,

Responsable Unité Pastorale Fontaine-Anderlues
et Unité Pastorale de Courcelles


Sollennité de l'Ascension du Seigneur

Je suis avec vous tous les jours
jusqu'à la fin du monde !

40 jours après Pâques, nous célébrons dans la joie la fête de l’Ascension du Seigneur. En montant auprès du Père, c’est toute l’humanité que le Christ Jésus entraîne à sa suite. Nous nous préparons aussi à accueillir le don de l’Esprit Saint, la force venue d’en-haut, qui renouvelle l’Eglise et la guide dans sa mission.

Pour ouvrir notre prière (Disons cela à haute voix, le Seigneur entend la voix de ses enfants)

Dieu qui élève le Christ au-dessus de tout, ouvre-nous à la joie et à l’action de grâces, car l’Ascension de ton Fils est déjà notre victoire : nous sommes les membres de son corps, il nous a précédés dans la gloire auprès de toi, et c’est là que nous vivons en espérance. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Les lectures de la messe
Pour les lire les lectures cliquez-ici !

  • 1ère lecture : Actes 1, 1-11
  • Psaume 46 : Dieu s'élève parmi les ovations, le Seigneur, aux éclats du cor.
  • 2ème lecture : Ephésiens 1, 17-23
  • Evangile : Mt 28, 16-20

Méditation pour le 6ème Dimanche de Pâques

Si vous m'aimez
vous garderez mes commandements !

Nous avançons vers l'Ascension et la Pentecôte… L'Esprit-Saint, donné par le Père, a pour mission d'être auprès de nous, avec nous, en nous pour toujours. Comme dimanche dernier, la liturgie nous invite à porter notre regard sur le Christ qui annonce son départ vers le Père. Aujourd’hui, il fait la promesse d’être toujours avec nous, mais autrement.

Que notre cœur s’ouvre à cette présence nouvelle du Seigneur dans notre histoire. Bénissons-le pour les merveilles que son Esprit accomplit dans nos vies.

Pour ouvrir notre prière (Disons cela à haute voix, le Seigneur entend la voix de ses enfants)

Dieu tout-puissant, accorde-nous, en ces jours de fête, de célébrer avec ferveur le Christ ressuscité : que le mystère de Pâques dont nous faisons mémoire reste présent dans notre vie et la transforme. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Les lectures de la messe
Pour les lire les lectures cliquez-ici !

  • 1ère lecture : Actes 8, 5-8, 14-17
  • Psaume 15 : Terre entière, acclame Dieu, chante le Seigneur !
  • 2ème lecture : 1 Pierre 15-18
  • Evangile :Jn 14, 15-21

En ce mois de mai, prier Marie avec notre pape François

Voici 2 prières du pape François à la Vierge Marie, pour ce mois de mai !

(PDF) Télécharger

Bien à vous
Kévin


Méditation pour le 5ème Dimanche de Pâques

Je suis le chemin, la vérité et la vie !

L’Evangile de ce dimanche nous invite à mettre nos pas dans ceux du Christ. Notre vie, comparable à une longue marche, n’est pas sans difficultés : il arrive que nous nous égarions ou qu’une blessure freine nos élans, ou encore que les duretés de la route nous fassent perdre confiance.
Laissons le Christ faire son chemin en nous, laissons-le toucher nos coeurs en vérité pour vivifier notre foi et notre charité.

Pour ouvrir notre prière (Disons cela à haute voix, le Seigneur entend la voix de ses enfants)

Dieu qui a envoyé ton Fils pour nous sauver et pour faire de nous tes enfants d’adoption, regarde avec bonté ceux que tu aimes comme un père. Puisque nous croyons au Christ, accorde-nous la vraie liberté et la vie éternelle. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Les lectures de la messe
Pour les lire les lectures cliquez-ici !

  • 1ère lecture : Actes 6, 1-7
  • Psaume 15 : Que ton amour, Seigneur, soit sur nous, comme notre espoir est en toi..
  • 2ème lecture : 1 Pierre 2, 4-9
  • Evangile :Jn 14, 1-12

Mois de mai, mois de Marie...

Pourquoi le mois de mai est-il appelé "mois de Marie" ?

Le mois de mai étant consacré à la Vierge Marie, voici un petit texte sur le mois de mai, mois de Marie, de Geneviève Gaborieau de l'équipe diocésaine de la Formation et de la Vie Spirituelle en Vendée + une prière de ce temps marial.

(PDF) Pourquoi le mois de mai est-il appelé mois de Marie ?
(PDF) Prière mariale pour le mois de mai

Bien à vous
Kévin


Méditation pour le 4ème Dimanche de Pâques
Dimanche de prière pour les vocations !

Tu es mon berger, O Seigneur !

Un hôte généreux. Le Dieu berger mène le psalmiste vers des prés verdoyants et des eaux apaisantes et en fait un invité comblé à sa table. Jésus revendique à son tour le titre de « pasteur » d’un vaste troupeau à qui, par sa mort et sa résurrection, il veut procurer « la vie en abondance ».

Pour ouvrir notre prière (Disons cela à haute voix, le Seigneur entend la voix de ses enfants)

Dieu éternel et tout-puissant, guide-nous jusqu’au bonheur du ciel ; que le troupeau parvienne, malgré sa faiblesse, là où son pasteur est entré victorieux.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Les lectures de la messe
Pour les lire les lectures cliquez-ici !

  • 1ère lecture : Actes 2, 14A.36-41
  • Psaume 22 : Le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer.
  • 2ème lecture : 1 Pierre 2, 20b-25
  • Evangile : Jn 10, 1-10

Sacrements de l'initiation chrétienne:
Patience et confiance

La crise sanitaire et les mesures de distanciation physique qu'elle implique ont des conséquences sur les célébrations des sacrements de l'initiation chrétienne. Mgr Harpigny, compréhensif, appelle familles, jeunes et adultes à la confiance.

Pour les encourager, Mgr Harpigny a souhaité venir à leur rencontre grâce à ces deux vidéos.

Pour les enfants et leurs familles

Pour les catéchumènes et confirmands


Les Evêques de Belgique souhaitent la reprise de célébrations liturgiques dans les églises.

Les Evêques de Belgique se sont réunis en vidéoconférence dans le but d’organiser progressivement la reprise de célébrations liturgiques publiques. Leur désir est grand de reprendre ces célébrations en concertation avec les responsables de tous les cultes reconnus en Belgique, ainsi qu’avec le Gouvernement fédéral et les entités fédérées.

Les Evêques sont particulièrement sensibles au désir souvent exprimé de pouvoir participer à nouveau « en présentiel » à des célébrations.

En tout état de cause, les normes de protection sanitaire devront être respectées, il y va de la santé et de la responsabilité de tous.

Des contacts sont en cours avec les différents Gouvernements du pays. Les Evêques demandent que le phasage de reprise des célébrations soit intégré dans les grandes lignes définies par le Conseil national de Sécurité et les Gouvernements en date du 24 avril dernier.

Les Evêques de Belgique
Le 28 avril 2020


Les églises et les salles paroissiales comme points de collecte

Pour information,

Si vous avez envie de vous occuper utilement pendant cette période:
voici un message pour vous:

"... Les Evêques belges soutiennent chaudement cette initiative bénévole. Ils proposent là où c’est possible et après accord des autorités locales, de mettre à disposition les églises ou les salles paroissiales comme points de collecte de ces masques buccaux ( ou même comme lieu de couture de masque... "

(PDF) Consignes pour les points de collecte
(PDF) Je te protège, tu me protèges

Bien à vous
Abbé Claude


Méditation pour le 3ème Dimanche de Pâques

Se laisser rejoindre par le Ressuscité !

Sur nos chemins de vie, le Christ marche à nos côtés. Mais, dans nos vies quotidiennes encombrées par les préoccupations et les questions matérielles, sommes-nous capables de nous laisser toucher par les signes de son amour ?
A la suite des disciples d’Emmaüs, laissons-nous rejoindre par le Christ, par sa présence qui rend nos cœurs brûlants de foi.

Pour ouvrir notre prière (Disons cela à haute voix, le Seigneur entend la voix de ses enfants)

Garde à ton peuple sa joie, Seigneur, toi qui refais ses forces et sa jeunesse ; tu nous as rendu la dignité de fils de Dieu, affermis-nous dans l’espérance de la résurrection. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Les lectures de la messe
Pour les lire les lectures cliquez-ici !

  • 1ère lecture : Actes 2, 14.22b2-33
  • Psaume 15 : Tu m'apprends Seigneur le chemin de la vie.
  • 2ème lecture : 1 Pierre 1, 17-21
  • Evangile : Lc 24, 13-35

Une neuvaine pour les vocations

Neuf jours pour préparer nos coeurs à la journée mondiale de prière pour les vocations, le 3 mai 2020.

« Toute vocation naît de ce regard aimant par lequel le Seigneur est venu à notre rencontre, peut-être alors même que notre barque était en proie à la tempête. « Plus qu'un choix de notre part, la vocation est la réponse à un appel gratuit du Seigneur » (Lettre aux prêtres, 4 août 2019) ; c'est pourquoi, nous réussirons à la découvrir et à l'embrasser, quand notre cœur s'ouvrira à la gratitude et saura saisir le passage de Dieu dans notre vie. »

Extrait du message du Pape François
pour la journée mondiale de prière pour les Vocations 2020

Le pape nous propose de prier pour l'Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu au chapitre 14, versets 22 à 33. Nous vous proposons de lire cet évangile au premier et au dernier jour de la neuvaine, pour éclairer votre prière à la lumière de la parole de Dieu.

Pour prier dans cette neuvaine, cliquez-ici.


Mesures sanitaires de l'Eglise catholique en Hainaut
pour lutter contre la pandémie de coronavirus

Chers confrères doyens et curés,

Voici quelques éléments complémentaires concernant la situation actuelle. Merci d’en prendre connaissance.

Bien en communion avec vous, et à votre disposition pour toute question.

Olivier Fröhlich
Vicaire Général

(PDF) Mesures sanitaires - Infos complémentaires - 20 avril 2020


Méditation pour le 2ème Dimanche de Pâques

Accueillir le Ressuscité !

En ce 2ème dimanche de Pâques, alors que nous avons le cœur en liesse, rempli de la joie pascale, le cri de foi exprimé par Thomas, « MON SEIGNEUR ET MON DIEU, nous rejoint dans toute son intensité.

Pour ouvrir notre prière (Disons cela à haute voix, le Seigneur entend la voix de ses enfants)

Dieu de miséricorde infinie, tu ranimes la foi de ton peuple par les célébrations pascales ; augmente en nous ta grâce pour que nous comprenions toujours mieux quel baptême nous a purifiés, quel Esprit nous a fait renaître et quel sang nous a rachetés. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Les lectures de la messe
Pour les lire les lectures cliquez-ici !

  • 1ère lecture : Actes 2, 42-47
  • Psaume 117 : Rendez grâce au Seigneur : il est bon ! Eternel est son amour !
  • 2ème lecture : 1 Pierre 1, 3-9
  • Evangile : Jn 20, 19-31

Communiqué des Evêques de Belgique !

Ci-dessous le Communiqué des Evêques de Belgique après avoir pris note de la décision du Conseil National de Sécurité du 15 avril de prolonger jusqu'au 3 mai 2020, les mesures d'endiguement du coronavirus.

(PDF) Communiqué des Evêques de Belgique


Pâques 2020, sans Alléluia en Assemblée !
Pâques, Victoire de la Vie.

Chers frères et soeurs,
Chers amis,

Je vous prie de trouver dans l'article ci-dessous, mon message en ce jour de Pâques.

JOYEUSES FÊTES DE PÂQUES A TOUS

"Vous, soyez sans crainte !
Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié.
Il n’est pas ici, car il est ressuscité"
Évangile de la veillée pascale
(Mt 28)

Article Cliquez ici !

Belle fête,

Abbé Claude,

Responsable Unité Pastorale Fontaine-Anderlues
et Unité Pastorale de Courcelles


Médiation pour le dimanche de Pâques

La nuit se dissipe…
et le jour se lève sur le jardin endormi.
Matin du premier jour de la semaine.
Le jour se lève et voici :
Le tombeau n’a pu contenir celui qui contient tout,
ni la mort retenir en sens liens le Maître de la vie.
Les eaux de la mer se sont écartées,
et tu es passé, victorieux de l’ennemi.
Tu es libre, Seigneur,
comme tu l’as toujours été,
comme tu nous apprends à le devenir.

Oui, aujourd’hui, le jour se lève, victorieux,
comme tu t’es levé du tombeau.
C’est le Jour que fit le Seigneur,
jour d’allégresse et jour de joie,
premier et huitième jour de la semaine,
jour de ta résurrection
dans nos cœurs et dans nos existences.

Pour ouvrir notre prière
(Disons cela à haute voix, le Seigneur entend la voix de ses enfants)

Aujourd’hui, Dieu notre Père, tu nous ouvres la vie éternelle par la victoire de ton Fils sur la mort et nous fêtons sa résurrection. Que ton Esprit fasse de nous des hommes nouveaux pour que nous ressuscitions avec le Christ dans la lumière de la vie. Lui qui règne avec toi, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Les lectures de la messe

Nous avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts... (Ac 10, 34a.37-43)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
quand Pierre arriva à Césarée
chez un centurion de l’armée romaine,
il prit la parole et dit :
« Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des Juifs,
depuis les commencements en Galilée,
après le baptême proclamé par Jean :
Jésus de Nazareth,
Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance.
Là où il passait, il faisait le bien
et guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable,
car Dieu était avec lui.
Et nous, nous sommes témoins
de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem.
Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice,
Dieu l’a ressuscité le troisième jour.
Il lui a donné de se manifester,
non pas à tout le peuple, mais à des témoins que Dieu avait choisis d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts.
Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner
que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts.
C’est à Jésus que tous les prophètes rendent ce témoignage :
Quiconque croit en lui
reçoit par son nom le pardon de ses péchés. »

- Parole du Seigneur.

R/ Voici le jour que fit le Seigneur, qu’il soit pour nous jour de fête et de joie ! (Ps 117, 24)

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour !
Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort !
Non, je ne mourrai pas, je vivrai,
pour annoncer les actions du Seigneur.
La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle :
c’est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
ne savez-vous pas qu’un peu de levain suffit
pour que fermente toute la pâte ?
Purifiez-vous donc des vieux ferments,
et vous serez une pâte nouvelle,
vous qui êtes le pain de la Pâque,
celui qui n’a pas fermenté.
Car notre agneau pascal a été immolé :
c’est le Christ.
Ainsi, célébrons la Fête,
non pas avec de vieux ferments,
non pas avec ceux de la perversité et du vice,
mais avec du pain non fermenté,
celui de la droiture et de la vérité.

- Parole du Seigneur.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Le premier jour de la semaine,
Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;
c’était encore les ténèbres.
Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau.
Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple,
celui que Jésus aimait,
et elle leur dit :
« On a enlevé le Seigneur de son tombeau,
et nous ne savons pas où on l’a déposé. »
Pierre partit donc avec l’autre disciple
pour se rendre au tombeau.
Ils couraient tous les deux ensemble,
mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre
et arriva le premier au tombeau.
En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ;
cependant il n’entre pas.
Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour.
Il entre dans le tombeau ;
il aperçoit les linges, posés à plat,
ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus,
non pas posé avec les linges,
mais roulé à part à sa place.
C’est alors qu’entra l’autre disciple,
lui qui était arrivé le premier au tombeau.
Il vit, et il crut.
Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris
que, selon l’Écriture,
il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Méditation

Après une période d’hiver et quarante jours de Carême, nous voici parvenus à la célébration de Pâques.C’est une fête qui se renouvelle d’année en année. Il est important pour nous de tout faire pour en comprendre la signification.

Pâques, c’est la fête du passage. Elle nous rappelle qu’à l’époque de Moïse, le peuple hébreu a été libéré de l’esclavage d’Egypte. Il a « passé » la mer rouge pour s’acheminer progressivement vers la terre promise. Et au matin de Pâques, nous fêtons le Christ qui est « passé » de la mort à la Vie.

Des passages, il y en a beaucoup dans notre existence. Ils sont parfois célébrés par une belle fête. Ainsi, le passage de l’enfance à l’adolescence puis à l’âge adulte. Certains sont appelés à des examens de passage. Plus tard, il y aura des passages qui mèneront d’une vie de célibataire à une vie conjugale ou une vie religieuse. Plus tard encore, ce sera le passage d’une vie active à la retraite. Puis, arrivés au terme de notre vie terrestre, la mort marquera notre envol vers la Maison du Père, vers la Vie définitive. Nous avons toute une vie pour nous préparer à ce grand passage.

La fête de Pâques nous éclaire sur tous ces passages qui marquent notre existence. Le grand passage de Jésus nous ouvre le chemin qui nous permettra d’aller plus loin. Célébrer la résurrection du Christ, c’est passer avec lui de la mort à la vie, c’est passer du pays de la servitude à la libération et au salut. Par notre baptême, nous sommes ressuscités avec le Christ. Avec lui, nous sommes entrés dans une vie nouvelle et rien ne peut nous séparer de son amour. Alors oui, nous pouvons chanter Alléluia et rendre grâce au Seigneur qui fait des merveilles. Il est présent avec nous tous les jours et jusqu’à la fin du monde.

Les quatre évangiles nous disent que ce sont des femmes qui furent les premiers témoins de la résurrection du Christ. Certains se demandent peut-être pourquoi elles et pas les apôtres. Pour comprendre cela, il faut revenir au récit de la Passion. Alors que les apôtres s’étaient enfuis, elles sont restées jusqu’au bout au pied de la croix.

Aujourd’hui, saint Jean nous donne le témoignage de Marie Madeleine. Elle fut la première à voir le tombeau vide. Pour elle, c’est vraiment le choc. Elle court prévenir les apôtres. A leur tour, Pierre et Jean arrivent sur les lieux. Jean est plus rapide, mais il laisse entrer Pierre qui regarde sans comprendre. Quand nous sommes accablés par le malheur, quand nous voyons tous les drames dans le monde, nous avons du mal à reconnaître la présence du Christ ressuscité, vainqueur du mal et de la mort.

Pour Jean, c’est différent : Il voit et il croit. Cette attitude vient de son lien privilégié avec Jésus. L’évangile le désigne comme étant « le disciple que Jésus aimait ». C’est l’amour qui le lie à Jésus qui le fait courir plus vite. C’est par cet amour qu’il croit à la bonne nouvelle de Jésus ressuscité. C’est très important pour nous.

Cet évangile nous révèle à quel point l’amour peut stimuler notre foi. Trop souvent, nous en restons à des discussions qui n’en finissent pas. L’important, ce n’est pas de parler de Jésus mais d’avoir une vraie relation avec lui. Il nous aime tels que nous sommes et il ne demande qu’à être présent dans toute notre vie. Rien de ce que nous vivons ne peut lui être étranger.

L’apôtre Pierre a eu beaucoup de mal à croire. Il lui faudra plusieurs rencontres personnelles avec le Christ ressuscité. C’est à la suite de ces rencontres qu’il a pu devenir un témoin audacieux de sa victoire sur la mort. Son témoignage est clair : « Nous avons mangé et bu avec lui ».

Après la Pentecôte, tout ira très vite. Le souffle de l’Esprit Saint va pousser Pierre et les apôtres à sortir du Cénacle pour annoncer la bonne nouvelle du Salut. Désormais, ceux qui croiront au Christ ressuscité recevront le pardon des péchés.

Depuis la Pentecôte, cette bonne nouvelle a été transmise de génération en génération jusqu’à nous aujourd’hui. A notre tour, nous sommes envoyés pour transmettre le flambeau, dire notre foi en Jésus ressuscité. Nous pouvons faire nôtre cette parole de l’apôtre Paul : « Malheur à moi si je n’évangélise pas ». Et nous pensons aussi à celle de Bernadette de Lourdes : « Je ne suis pas chargée de faire croire mais de dire ». Le principal travail, c’est l’Esprit saint qui le fait dans le cœur de chacun.

Cette fête de Pâques va durer 50 jours : c’est le Temps Pascal. C’est pour nous l’occasion de retrouver l’audace de notre foi, de notre espérance, de laisser mourir ce qui doit mourir et d’appeler à la vie ce qui doit vivre. Le Christ ressuscité nous invite à choisir la vie et à nous laisser envahir par l’amour de Dieu. C’est ainsi que nous pourrons faire reculer la guerre, la violence, la haine, le mépris des autres. N’ayons pas peur des forces du mal et de la mort. Dieu a ressuscité Jésus d’entre les morts et il nous donne le désir de vivre en ressuscités avec lui.

En ce jour, nous te prions, Seigneur ressuscité : viens enlever de nos cœurs la pierre qui nous enferme dans les ténèbres. Que la lumière de Pâques brille sur le monde entier. Tu demeures avec nous dans le mystère de ton Eucharistie. « Gloire à toi qui étais mort ! Gloire à toi qui es vivant ! Viens Seigneur Jésus. »

Un chant

Vainqueur de nos ténèbres, Jésus ressuscité.
C'est toi la vraie lumière, Vivant, tu t'es levé.
Gloire à Dieu qui te délivre, il ouvre le tombeau.
Gloire à l'Esprit qui fait vivre, il est le feu nouveau !
Par toi, Soleil de Pâques, la mort est engloutie.
Tu sauves de l'impasse tes frères dans la nuit.
Gloire à Dieu qui régénère le monde sans clarté.
Gloire à l'Esprit qui révèle la paix du Premier-Né !

Célébrons ta victoire, O Fils du Dieu Vivant.
Tu es dans notre histoire celui qui donne sens.
Gloire à Dieu pour la Parole qui fait lever l'espoir.
Gloire au Seigneur qui nous donne de naître à la vraie joie !

Que le Seigneur accueille notre prière

Le monde ancien s’en est allé : Christ est ressuscité ! Prions-le, afin que, par toute la terre, éclate en ce jour la joie qui n’aura pas de fin.

Béni sois-tu, Seigneur de Pâques !
Aujourd’hui, ta résurrection affermit la foi de l’Eglise et la renouvelle dans sa mission.
Pour tous ceux qui seront baptisés d’ici quelques mois, nous te prions.

Béni sois-tu, Christ relevé du tombeau !
Aujourd’hui, ta victoire sur les forces du mal et de la mort offre au monde un nouvel avenir. Pour les élus et les dirigeants des nations, nus te prions.

Béni sois-tu, vainqueur des ténèbres !
Aujourd’hui se lève une aube nouvelle. Pour que les personnes en souffrance puissent reconnaître en toi notre libérateur, nous te prions.

Béni sois-tu, source de vie !
Aujourd’hui, ta pâque fait renaître des hommes nouveaux. Pour notre Unité Pastorale et ses communautés, appelées à témoigner de la Bonne Nouvelle du Salut, nous te prions.

Restons unis dans la joie pascale
Vos prêtres et l'équipe d'animation pastorale


SAMEDI SAINT Dans l'attente de la résurrection

Le Temps du silence

Le Samedi Saint, au lendemain de la mise au tombeau du Christ, est un temps de silence et de deuil. Il est considéré comme un jour de veille et de confiance, suivant l’exemple de la Vierge Marie lors du « grand Sabbat » alors que le Christ gisait au sépulcre.Confions-nous donc à la Vierge Marie, en ce jour qui voit déjà les premières lueurs de Pâques briller.

Chant

Nous te saluons, ô toi Notre Dame,
Marie Vierge Sainte que drape le soleil.
Couronnée d’étoiles, la lune est sous tes pas,
En toi nous est donnée l’aurore du salut
.

2 - Tu es restée fidèle mère au pied de la croix;
Soutiens notre espérance et garde notre foi.
Du côté de ton Fils, tu as puisé pour nous
L’eau et le sang versés qui sauvent du péché.

Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Prions le Seigneur

Tu as voulu, Seigneur, que la Mère de ton Fils, debout près de la croix, fût associée à ses souffrances ; accorde à ton Église de s’unir, elle aussi, à la passion du Christ, afin d’avoir part à sa résurrection. Lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 19, 25-27)

Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui.

Temps de silence

Prions une dizaine du chapelet, à ces différentes intentions

Notre Père…

  • Prions pour les mourants, pour les agonisants. Je vous salue Marie…
  • Prions pour les personnes décédées à cause du covid-19. Je vous salue Marie…
  • Prions pour les défunts de nos familles, pour nos amis défunts. Je vous salue Marie…
  • Prions pour les familles en deuil. Je vous salue Marie…
  • Prions pour les parents qui ont perdu un enfant. Je vous salue Marie…
  • Prions pour toutes les victimes de violence. Je vous salue Marie…
  • Prions pour tous les malades. Je vous salue Marie…
  • Prions pour ceux qui sont tenus par une addiction. Je vous salue Marie…
  • Prions pour tous ceux qui se mettent au service des malades. Je vous salue Marie…
  • Prions pour ceux qui n’ont plus d’espérance. Je vous salue Marie…

Gloire au Père…

Prions ensemble

Dieu éternel et tout-puissant, dont le Fils unique est descendu aux profondeurs de la terre, d'où il est remonté glorieux : accorde à tes fidèles, ensevelis avec lui dans le baptême, d'accéder par sa résurrection à la vie éternelle. Lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.


Chant

La première en chemin, pour suivre au Golgotha,
Le fils de ton amour que tous ont condamné.
Tu te tiens là, debout, au plus près de la croix,
Pour recueillir la vie de son coeur transpercé.

Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de croix,
Ils sont chemins vers Dieu, ils sont chemins vers Dieu.


VENDREDI SAINT Jésus meurt sur la croix

Le Vendredi Saint commémore la passion du Christ. Accusé d'usurper le nom de Fils de Dieu, trahi par Judas, il a été arrêté et condamné à être cloué sur une croix. Après avoir été interrogé, humilié, flagellé, le Christ gravit la colline du Golgotha chargé de sa croix. Crucifié, il expire en quelques heures et, enveloppé dans un linceul, il est mis au tombeau.

Deux liturgies sont proposées en ce jour : la prière des 14 stations du chemin de croix et l’office de la passion avec la lecture de la Passion selon st Jean, la grande prière universelle et la vénération de la croix.

Les 14 stations du Chemin de Croix

Le Chemin de la croix n’est pas un acte sadomasochiste, il est l’unique chemin qui vainc le péché, le mal et la mort, parce qu’il débouche sur la radieuse lumière de la résurrection du Christ, en ouvrant les horizons de la vie pleine et nouvelle. C’est le Chemin de l’espérance et de l’avenir. Celui qui le parcourt avec générosité et avec foi, donne espérance et avenir à l’humanité. Il sème l’espoir.

Quel est le sens d'un Chemin de Croix ?

Le chemin de croix est la méditation de la passion du Christ

Le chemin de croix nous fait revivre les évènements de la passion de Jésus et nous fait réfléchir à la signification de ces évènements. On pense aux souffrances du Christ et on fait l’expérience de l’amour que révèle son attitude. Cette méditation éveille en nous un sentiment de compassion et de gratitude envers le Seigneur qui nous a aimé jusqu’au bout.Cette cérémonie nous fait vivre avec amour notre propre croix. « Celui qui veut marcher derrière moi, qu’il se renonce lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive », nous a dit Jésus. Nous trouvons dans l’exemple du Christ l’attitude que nous sommes invités à vivre à notre tour. C’est ainsi que nous participons à la croix du Christ.


Un triduum Pascal sans eucharistie ?

Chers frères et soeurs,
Chers amis,

Je vous prie de trouver dans l'article ci-dessous, mon message pour le Triduum Pascal 2020.

Article Cliquez ici !

Belle entrée dans la Semaine Sainte,

Abbé Claude,

Responsable Unité Pastorale Fontaine-Anderlues
et Unité Pastorale de Courcelles


JEUDI SAINT La dernière cène

Le Jeudi Saint célèbre le dernier repas du Christ avec ses douze apôtres. Au cours de ce repas, la Cène, Jésus lave les pieds de ses disciples et, prenant le pain et le vin, il rend grâce. Il annonce que l'heure de l'épreuve approche. Après le repas, le Christ et les apôtres se rendent au jardin des Oliviers pour veiller et prier.

Ce jour, nous reprenons conscience de l’importance de l’Eucharistie pour notre vie de foi. Cette année, nous sommes privés de l’Eucharistie, mais prenons le temps de prier et de célébrer dans l’attente de pouvoir communier à nouveau.

Un chant

1 - La nuit qu'il fut livré, le Seigneur prit du pain,
En signe de sa mort le rompit de sa main :
Ma vie, nul ne la prend mais c'est moi qui la donne
Afin de racheter tous mes frères humains.

2 - Après qu'il eut soupé pour la dernière fois,
S'offrit comme victime au pressoir de la Croix :
Mon sang, versé pour vous est le sang de l'Alliance
Amis, faites ceci en mémoire de moi.

3 - Et nous, peuple de Dieu, nous en sommes témoins,
Ta mort, nous l'annonçons par ce pain et ce vin.
Jésus ressuscité, ton église t'acclame.
Vainqueur, passé du monde à la gloire sans fin.

5 - Seigneur, nous attendons ton retour glorieux,
Un jour, tu nous prendras avec toi dans les cieux.
Ton Corps est la semence de vie éternelle,
Un jour, tu nous prendras à la table de Dieu.

Prions ensemble

Père, nous avons veillé avec Jésus.
Nous avons mis sur nos lèvres la prière qu’il t’adressait durant son agonie.
Nous avons contemplé l’offrande de sa vie.
Nous avons appris de lui à nous offrir à toi.
Dans le mystère de sa Pâque, fais passer tous les hommes de la nuit à la lumière.
Toi qui règnes pour les siècles des siècles. Amen.

Le Christ s’est fait pour nous obéissant jusqu’à la mort.
Voici l’heure où le Fils de l’homme a été livré, voici le pouvoir des ténèbres.
Demeurons dans la paix et l’espérance avec lui et avec nos frères.


MERCREDI SAINT La Pâque du serviteur

En ces jours qui précèdent Pâques, une célébration du pardon était prévue dans notre Unité Pastorale. Une démarche de pardon et de réconciliation nous est proposée, dans l’attente de vivre personnellement le sacrement de la réconciliation avec un prêtre.

Etapes

1. Faire silence.

Il s’agit d’un véritable temps de prière et de rencontre avec le Seigneur. Vivons-le seul, isolé dans une pièce, face à la croix, pour entrer dans la Semaine Sainte, ou pendant celle-ci. Prenons le temps de faire silence extérieurement et intérieurement. Puis faisons le signe de croix.

2. Prier avec le psaume 50.

PITIÉ pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense.
Oui, je connais mon péché, ma faute est toujours devant moi.
Mais tu veux au fond de moi la vérité ; dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face, ne me reprends pas ton esprit saint.
Rends-moi la joie d'être sauvé ; que l'esprit généreux me soutienne.

3. Confesser ses péchés.

Réciter le Je confesse à Dieu et dire à voix haute tous ses péchés personnels et en demander sincèrement pardon à Dieu.

4. Demander pardon en récitant l'acte de contrition.

PÈRE, Dieu de tendresse et de miséricorde, j’ai péché contre Toi et mes frères. Je ne suis pas digne d’être appelé ton enfant mais près de Toi se trouve le pardon. Accueille mon repentir. Que ton Esprit me donne la force de vivre selon ton amour en imitant Celui qui est mort pour nos péchés, Ton Fils Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen.

5. Acte concret.

Manifester son désir de conversion en choisissant un acte concret et en le vivant : prière (lecture des textes bibliques de la messe du jour, chapelet…), jeûne, aumône (souci matériel et fraternel des personnes seules ou en difficultés, dons à une association, appel téléphonique pour prendre des nouvelles, prière pour les malades, les défunts et les soignants…)

6. Résolution.

Recourir, dès que possible, à la confession sacramentelle, et donc aller rencontrer un prêtre après la fin du confinement.

7. Notre Père.

Terminer en priant le Notre Père et en faisant le signe de croix.


MARDI SAINT Jésus trahi et renié par les siens

Aujourd’hui aurait dû avoir lieu la messe chrismale, à Mouscron, à 18h. Cette messe sera reportée à une date ultérieure.

Au cours de cette célébration qui réunit une grande partie des prêtres, des diacres et des chrétiens du diocèse, l'évêque consacre le saint-chrême (utilisé pour les baptêmes, les confirmations, les ordinations, la consécration d’un autel) et bénit les autres huiles saintes (l’huile des catéchumènes et l’huile des malades). Les prêtres et les diacres renouvellent aussi leurs promesses d’ordination.

Nous portons donc toute l’Eglise du diocèse dans notre prière. Rendons grâce et prions maintenant en communion avec toute l’Eglise qui célèbre cette Semaine Sainte.

Prions ensemble (entre chaque intention, nous prenons le temps de silence.

Rendons grâce et prions pour celles et ceux qui seront baptisés dans les semaines à venir : bébés, enfants, jeunes et adultes.

Rendons grâce et prions pour celles et ceux qui feront leur 1ère communion et qui seront confirmés bientôt, jeunes et adultes.

Rendons grâce et prions pour ceux qui se mettent en route vers le sacrement du baptême, de la confirmation et de l’Eucharistie. Rendons grâce et prions pour leurs accompagnateurs, pour toutes les communautés chrétiennes où elles cheminent.

Prions pour tous les malades, particulièrement ceux touchés par le coronavirus.

Prions pour le personnel soignant, pour toutes les personnes de la pastorale de la santé.

Rendons grâce et prions pour les prêtres et les diacres que nous connaissons.

Rendons grâce et prions pour les séminaristes de notre diocèse et du monde entier.

Rendons grâce et prions pour tous les religieux, toutes les religieuses, tous les laïcs consacrés, tous les animateurs laïcs en mission ecclésiale que nous connaissons.

Rendons grâce et prions pour les jeunes qui ressentent un appel pour une vie consacrée.

Rendons grâce et prions pour tous les chrétiens de notre diocèse, celles et ceux qui ont des responsabilités au service de l’annonce de l’Evangile.

Rendons grâce et prions pour notre évêque, Mgr Guy Harpigny.

Le cœur rempli d’action de grâce et d’espérance, nous pouvons dire en toute confiance :
Notre Père…


LUNDI SAINT L'onction à Béthanie (Jn 12, 1-11))

Méditation

Six jours avant la Pâque, Jésus s’arrête à Béthanie chez son ami Lazare. Un repas est donné en son honneur, une fête organisée par ses intimes, comme pour l’honorer une dernière fois. À son habitude, Marthe s’affaire auprès de tous. Marie se presse et accueille celui en qui elle reconnaît le Messie.

En effet, offrir une livre de parfum de grand prix est un geste de très grand respect et de haute considération. L’odeur du parfum remplit bientôt toute la maison, comme la grâce du Christ emplit l’Église, comme pour annoncer la bonne odeur de la victoire définitive de l’amour.

Jésus est touché par ce geste de Marie. En effet, le parfum offert était généralement répandu sur la tête, alors que l’onction des pieds était réservée aux morts. Prophétiquement, voici donc annoncée la mort que Jésus a choisie. Puisqu’il l’a choisie, puisqu’il en parle librement aujourd’hui, Jésus révèle ainsi que cette mort ne pourra pas le retenir. Dans l’intimité du repas de Béthanie, Jésus révèle à ses proches comment l’amour ouvre les portes de la vie.

Judas, quant à lui, ne s’est arrêté ni sur ce détail, ni, comme l’atteste saint Jean, sur les pauvres qui lui servent d’alibi. Juda place la valeur marchande au-dessus de la personne de Jésus. Bientôt d’ailleurs, trente deniers lui suffiront. Ainsi tout le monde pleure : Marie, figure du vrai disciple, pleure son Seigneur qui va lui être arraché, et Juda pleure l’argent dépensé, il pleure l’argent qu’il aurait pu voler.

D’un côté, une femme s’engage entièrement dans l’amour et prouve une fidélité sans faille. De l’autre, un homme que l’on sait voleur s’étouffe dans la convoitise. D’un côté, le don de soi sans condition ; de l’autre, le refus du don sous toutes ses formes. D’un côté, l’amour donné ; de l’autre, l’amour conservé.


Notre Semaine Sainte
avec Jésus, vivons le grand passage

Du 5 au 12 avril 2020, les catholiques du monde entier vivent l’un des moments forts de l’Église : la Semaine sainte. Celle-ci commence le 5 avril avec la messe des Rameaux et de la Passion, appelée communément le « dimanche des Rameaux », un rite très populaire dans nos régions. Cette messe marque l’entrée des chrétiens dans la Semaine Sainte, laquelle culmine avec la fête de Pâques, le dimanche 12 avril. Cette célébration de Pâques, durant laquelle les catholiques fêtent la résurrection du Christ, est le cœur même de la foi chrétienne.

De nombreuses célébrations publiques sont d’ordinaire prévues durant la Semaine sainte. Or, l’épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement ont amené le diocèse de Tournai, comme tous les autres diocèses de notre pays, à organiser les choses différemment cette année.

Voici le programme de cette Semaine sainte 2020 : chaque jour de la Semaine Sainte du dimanche des Rameaux (5 avril) au dimanche de Pâques (12 avril).

  1. Sur le site du diocèse
  2. Sur la chaine KTO TV

Belles célébrations de Pâques !



Un dimanche des rameaux, sans rameaux ?

Chers frères et soeurs,
Chers amis,

Je vous prie de trouver dans l'article ci-dessous, mon message pour le Dimanche des Rameaux.

Article Cliquez ici !

Belle entrée dans la Semaine Sainte,

Abbé Claude,

Responsable Unité Pastorale Fontaine-Anderlues
et Unité Pastorale de Courcelles


Méditation
pour le dimanche des Rameaux et de la Passion

Entrons ensemble dans la Semaine Sainte

Pendant 40 jours, nous avons préparé nos cœurs par la prière, la pénitence et le partage.

Et nous voici au début de la Semaine Sainte pour commencer avec toute l’Eglise la célébration du mystère pascal.

Mettons en œuvre la force de la prière (Cliquez ici)


Célébration des Rameaux et de la Passion du Seigneur
Proposition du curé de Gerpinnes

Temps de prière en 15 étapes en vivant un pèlerinage
Télécharger feuille de route




Informations concertant les reports des communions et confirmations.

Téléchargez ci-dessous les communiqués officiels de l'Evêché et de notre Unité Pastorale.

PDF | Communiqué du Service de catéchèse de l'UP Fontaine-Anderlues.
PDF | Directives de Guy Harpigny, Evêque de Tournai.
PDF | Directives des Evêques de Belgique.


Luc Lysy, doyen de Charleroi et ancien vicaire à Fontaine-l'Evêque et Leernes nous as quittés !

Hommage à Luc Lysy

Revivons une messe de carême avec Luc Lysy


Méditation pour le 5ème dimanche de carême



Moment de prière avec le pape François
en direct de la Basilique St-Pierre, vendredi 27 mars à 18h

Il donnera la bénédiction Urbi et Orbi à cette occasion

(... Face à la pandémie du covid-19, il s’agit de répondre par « l’universalité de la prière », de la compassion et de la tendresse, ...)

a déclaré le pape François à la fin de l’Angélus dimanche 22 mars.

Il a donc demandé à tous les fidèles de se joindre à lui pour un moment de prière inédit, ce vendredi 27 mars prochain, à 18h. Depuis le parvis de la Basilique Saint-Pierre de Rome et face à une place déserte, le Souverain pontife présidera une veillée de prière.

Bénédiction Urbi et Orbi et indulgence plénière

À cette occasion, " nous écouterons la Parole de Dieu, nous élèverons notre supplication, et « nous adorerons le Saint-Sacrement ", a-t-il expliqué. Le Pape invite tous ceux qui le souhaitent à se joindre à lui « spirituellement » par le biais des médias. Cette cérémonie doit être retransmise à la télévision, à la radio et sur Internet.

Suivez cette veillée exceptionnelle en direct sur KTO !
à la télévision sur ktotv.com et sur notre chaîne Youtube

Monseigneur G. Harpiny nous convie également à prendre connaissance de la lettre de S.E. Monseigneur Augustine Kasujja, Nonce Apostolique


Méditation pour le 4ème dimanche de carême


Entraide & Fraternité
Appel aux dons

A situation exceptionnelle, appel exceptionnel !Les célébrations de Carême sont annulées.

N'annulons pas la solidarité !

Pour en savoir plus : www.entraide.be


Message à l'attention de nos ainés !

« Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai. »

Mt 11,28)

Chers ainés,

Ce petit mot pour vous dire simplement que vous n’êtes pas oubliés. Je pense bien à vous chaque jour dans ma prière. Vous êtes les aimés de Dieu. Son fils, Jésus, s’est fait proche de beaucoup de personnes fragiles, isolées, durant sa vie terrestre. Aujourd’hui, il vous rejoint.

Restez aussi proches de nous par la prière. Je sais que beaucoup d’entre vous ont l’habitude de prier, de dire le chapelet. Je vous confie cette mission de la prière et vous demande de prier afin que l’Esprit Saint nous donne la patience et le courage d’affronter cette période pénible.

Que le Seigneur vous bénisse chacun et chacune, qu’il vous apporte paix et réconfort.

L’Abbé Jean-François et l’équipe des visiteurs de malades.


Coronavirus
Message adressé aux Unités Pastorales

Chers frères et soeurs,
Chers amis,
Chers collaborateurs,

Voici un message adressé aux membres de nos Unités Pastorales pour vous apporter quelques précisions importantes concernant les mesures sanitaires prises actuellement dans le cadre de la pandémie de coronavirus.

(PDF) COVID-19 - Message aux UP

Merci d’y accorder la plus grande attention. N’hésitez pas à diffuser largement ce message et informations auprès des vos voisins et connaissance, notamment ceux qui n’ont pas de mail.

Merci à vous tous de votre collaboration en ces moments compliqués.

En ce temps de carême, que la distance physique et l’isolement qui nous sont imposés ouvre à un ressourcement spirituel quotidien.

Fraternellement,

Abbé Claude Musimar,
Responsable UP Courcelles et Fontaine-Anderlues


Vivons notre dimanche chez nous

Vivons ensemble ce temps de prière
Mettons en œuvre la force de la prière. (Cliquez ici)


Communiqué de presse
Corona : L'Eglise catholique de Belgique suspend toutes les célébrations publiques

En raison de l’expansion de l’épidémie du Corona virus, les évêques de Belgique décident ce jour de suspendre toutes les célébrations liturgiques publiques dans notre pays. Cette décision est effective dès ce weekend du 14 mars et restera en vigueur jusqu’au vendredi 3 avril au moins.

Les baptêmes, mariages et funérailles pourront se dérouler en cercle restreint.

Pour les autres rencontres et réunions pastorales, la plus grande prudence sera demandée. Les églises demeureront ouvertes pour la prière ou la méditation personnelle.

Les évêques appellent les croyants à vivre ce carême comme un temps de prière, de conversion, de partage fraternel, et d’une plus grande attention à autrui.
Les textes bibliques habituels de la liturgie continueront à inspirer individuellement ou en famille notre progression vers Pâques. Les sites web de Cathobel, Kerknet, KTO, RCF, Kerk en Leven, les célébrations en radio-tv, RTBF et VRT, les diffusions en live-streaming pourront y contribuer.

Les évêques expriment toute leur reconnaissance à tous ceux et celles qui mettent tout en œuvre pour arrêter l’extension du Covid19 et qui entourent de leurs meilleurs soins les personnes atteintes par la maladie.

Les évêques remercient tous ceux qui, avec beaucoup de dévouement et d'expertise, font tout leur possible pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19 et soigner de manière optimale les personnes infectées.


Coronavirus : l'Eglise catholique belge prend elle aussi des précautions

Le gouvernement appelle à la vigilance et à prendre des précautions concernant le coronavirus Covid-19.

Les évêques belges se joignent à cet appel et demandent aux communautés de croyants catholiques de notre pays d'observer avec effet immédiat et lors de toute assemblée, les mesures de précaution suivantes :

  • Eviter de se serrer la main ou de s’embrasser lors du don de la paix
  • Pas d’utilisation d'eau bénite en entrant et en sortant de l'église
  • La communion est uniquement reçue sur la main. Elle est uniquement distribuée par celui qui préside si c’est possible.

Les évêques remercient tous ceux qui, avec beaucoup de dévouement et d'expertise, font tout leur possible pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19 et soigner de manière optimale les personnes infectées.

La Conférence des évêques de Belgique


A ne pas manquer durant ce temps de Carême !

Au Centre Pastoral (Place de Wallonie 16) à 19h

Programme
  • Les jeudis de Carême
  • Les conférences de Carême
  • Fête de Saint-Joseph
  • Fête de l'annonciation du Seigneur
  • Célébration communautaire de la réconciliation

Voir Affiche


Conférences de Carême

Au Centre Pastoral (Place de Wallonie 16) à 19h

Nous y sommes tous invités !

Mardi 10 mars: Le sens du dimanche
Mardi 17 mars: Les eucharisties dominicales du Temps Pascal
Mardi 24 mars: L'art de célébrer

Voir Affiche


Célébration du mercredi des cendres.

Entrée en carême : 40 jours pour monter vers la joie de Pâques !

Messe et imposition des cendres

Mercredi 26 février
Eglise de Beaulieusart
à 19h30

Voir Affiche

Voir le Calendrier de la période du carême


Bienvenue à Tati Yuya

Unité Pastorale de Fontaine-Anderlues

C'est avec beaucoup de joie et de reconnaissance que l'abbé Barnabé a reçu son affectation dans les deux Unités Pastorales de Courcelles et Fontaine-Anderlues. Bientôt, il pourra se présenter en chair et en os dans les différentes paroisses.


La messe d'accueil aura lieu :

à l'église St Médard d'Anderlues, le dimanche 16 février à 11h
à l'église St Lambert de Courcelles Petit, le dimanche 23 février à 9h30


Funérailles: Session diocésaine de formation

Avis du diocèse

Le Service diocésain de Liturgie, en collaboration avec d'autres personnes aux compétences diverses, organise une nouvelle fois la session diocésaine sur les funérailles en cinq soirées. Voici une belle opportunité de rejoindre l’équipe locale d’accompagnement des familles endeuillées et de s’engager dans ce beau service d’Eglise...

Posons-nous sérieusement la question : "Pourquoi pas moi ?"
Vous pouvez également en parler avec un prêtre de notre Unité.

Renseignements complémentaires : http://www.diocese-tournai.be